DSC_0014222.jpg

DSC_0029222.jpg

DSC_00372224448888.jpg

Quand l'autoportrait ne montre pas un visage, cela évoque un questionnement sur l'identité. Dans mes travaux j'utilise le flou pour cela. Ce recours devait permettre de montrer le trouble, l'hésitation, la douleur de celui qui cherche et qui s'interroge... jusqu'au chaos, jusqu'au trou noir de la dernière photo. Le but est de montrer la difficulté à déterminer son identité. La série de photos veut montrer différentes étapes de cette recherche : les moments de dédoublement, la "prise de tête" et la colère intérieure. La dernière, plus figée, symbolise l'anéantissement : le noir qui remplace un visage montre le néant, peut être une absence d'identité.